Microblading des sourcils : tout ce que vous devez savoir sur cette technique

Le microblading est une technique relativement nouvelle qui a été développée ces dernières années. C’est une alternative au tatouage traditionnel et ne nécessite que quelques visites au salon pour le traitement, ce qui signifie qu’elle peut être plus pratique que le laser ou d’autres méthodes.

Elle crée des sourcils en déposant un pigment dans la peau au moyen de minuscules aiguilles, plutôt que de les ombrer avec des crayons ou des poudres. L’effet peut durer jusqu’à deux ans avant de nécessiter des retouches.

Mais le microblading est-il douloureux ? Et quels sont les effets secondaires de cette procédure ? Nous répondons à ces questions et à bien d’autres encore ci-dessous !

Qu’est ce que le microblading des sourcils ?

C’est un processus qui consiste à tatouer des traits semblables à des poils dans un maquillage semi-permanent pour imiter le poil naturel. Un sourcil encadre votre œil, les faisant paraître plus grands et plus brillants, tout en encadrant également le visage. Le microblading vous donne un effet plus fourni qui a l’air plus naturel que le crayon ou la poudre ne pourront jamais le faire ! Il ne s’agit pas seulement de combler les endroits clairsemés, mais d’ajouter de la plénitude là où il n’y en avait pas auparavant, comme un arc en haut ou une courbe en bas. Cela crée un bel effet en assombrissant toutes les zones manquant de contraste pour créer de la profondeur et de la dimension. Le résultat est des lignes douces mais définies qui dureront jusqu’à deux ans avec un entretien approprié !

Comment se déroule une séance pour le microblading du sourcil ?

Le processus implique l’utilisation d’une pièce à main munie de fines aiguilles qui sont trempées dans des pigments, puis appliquées sur le visage en déplaçant les aiguilles d’avant en arrière sous votre épiderme. Cette méthode peut être pratiquée sur les hommes et les femmes pour toute forme de résultat final souhaité, des lignes fines aux arcs épais.

Un technicien agréé dans votre institut commencera par marquer l’endroit où vos sourcils doivent commencer et finir à l’aide d’une encre spéciale afin que vous puissiez voir à quoi ils ressembleront lorsque nous aurons terminé. Il passe ensuite en revue toutes les questions ou préoccupations avant de commencer la procédure elle-même, qui dure généralement environ une heure par coté, soir 2h environ. Pendant ce temps, le technicien ombragera les zones où les sourcils doivent être plus foncés et les remplira par petites touches jusqu’à ce que cela ressemble à de vrais poils naturels.

La procédure complète prend environ 2 à 3 heures, en fonction de l’épaisseur et l’effet naturel que vous souhaitez donner à vos sourcils.

Quels sont les avantages de cette technique ?

La meilleure chose à propos de cette méthode est que vous pouvez obtenir des résultats naturels tout en restant vous-même ! Cela signifie que vous n’aurez pas un look exagéré ou sans variations de couleur entre vos poils de sourcil. Vous n’aurez également jamais besoin d’utiliser un crayon à maquillage avant d’appliquer votre maquillage ! Moins de maquillage est toujours un plus. La correction de la ligne et de la couleur du sourcil est également très facile à faire avec la technique du microblading. Elles durent plusieurs mois, en fonction de différents facteurs sur lesquels vous avez le contrôle, comme l’exposition au soleil, l’utilisation d’un écran solaire, etc.

Est-ce que le microblading est un tatouage ?

Il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes se demandent s’il s’agit d’une autre forme de tatouage ou de maquillage permanent. La réponse ? Cela dépend vraiment de la personne à qui vous demandez !

La vérité est que le microblading se situe quelque part entre les tatouages et les procédures traditionnelles de sourcils comme l’épilation ou le dessin au crayon. Techniquement parlant, il est considéré comme semi-permanent, car le pigment peut s’estomper avec le temps (bien que souvent pas aussi rapidement que les tatouages). Cela dit, il dure beaucoup plus longtemps que le maquillage traditionnel de cette zone.

Quelles sont donc les différences entre le microblading et le tatouage ?

L’une des différences les plus notables est que chaque trait est réalisé individuellement avec un outil manuel, contrairement aux tatouages où l’ensemble du processus est réalisé à l’aide d’une machine. Chaque petit trait ressemblant à un poil naturel peut être personnalisé pour s’adapter à vos besoins individuels et à la forme souhaitée et la couleur.

Contrairement au tatouage, le pigment ne pénètre pas aussi profondément dans l’épiderme, ce qui le rend plus difficile à enlever ou à estomper avec le temps. Les femmes qui veulent débarrasser leurs sourcils du microblading ont souvent du mal à se débarrasser complètement de la couleur. Cependant, contrairement aux tatouages, le maquillage semi-permanent peut être retiré par des techniques au laser.

En bref, c’est une méthode semi-permanente d’épilation qui crée l’apparence d’un sourcil naturel à l’aide d’un outil manuel.

Est-ce que le microblading est douloureux ?

La plupart des gens trouvent que le processus n’est pas particulièrement douloureux ou inconfortable. La procédure elle-même ne dure pas très longtemps et l’ensemble peut être réalisé en une seule séance. La plainte la plus courante de ceux qui l’ont fait jusqu’à présent semble être la douleur au début du processus de guérison ainsi qu’une certaine irritation pendant cette période. Cependant, une fois ces premiers jours passés, de nombreuses personnes disent ne ressentir aucune gêne liée à leur tatouage de sourcil. En fait, elles disent souvent qu’elles se sentent plus confiantes une fois que leur résultat final ai pris une forme attrayante pour elles !

Que se passe-t-il après le microblading des sourcils ?

C’est une solution parfaite pour ceux qui souhaitent avoir un sourcil plus fourni, ainsi que pour ceux qui souffrent de sourcils clairsemés ou fins. Dans de nombreux cas, cette procédure peut également aider les personnes souffrant d’alopécie et d’autres affections qui entraînent la perte de leurs poils sur le visage. Cependant, si c’est votre première séance, il est important de savoir ce qui se passe après la procédure avant de prendre rendez-vous pour votre prestation en institut.

Les effets secondaires possibles de cette méthode sont les suivants :

  • Rougeur : il n’est pas rare que la peau soit rouge autour de la zone jusqu’à 48 heures après le traitement.
  • Gonflement : il peut y avoir un certain gonflement dans la région de cicatrisation après le traitement.
  • Écchymoses : des marques semblables à des bleus peuvent apparaître 1 à 3 jours après le traitement.
  • Sensibilité : cette méthode peut provoquer une certaine sensibilité, à laquelle il faut s’attendre.
  • Démangeaisons : des démangeaisons temporaires autour de la zone traitée sont également possibles pendant la période de guérison.

Ces effets secondaires sont de courte durée et disparaîtront en quelques jours.

Combien de temps dure un microblading ?

Le microblading dure entre 1 et 3 ans, en fonction de la réaction de votre corps et de la façon dont vous traitez votre visage après la procédure de celle-ci. L’effet du traitement est visible immédiatement après la procédure, mais il faudra environ deux semaines pour que vos sourcils atteignent leur forme définitive. Il est important de comprendre que ce n’est pas la même chose que le tatouage. L’encre du tatouage est injectée dans la peau, alors qu’avec cette procédure, le pigment est délicatement gravé avec un outil fait à la main. Si vous vous faites tatouer, la couleur sera permanente et le traitement n’est pas susceptible de s’estomper comme le ferait cette méthode. Vous devez prendre soin de votre épiderme après la procédure, car votre corps absorbera le pigment au fil du temps.

Comment le résultat de cette méthode vieillit-il ?

Les micro-lames sont fabriquées à partir d’un matériau inerte comme le titane et elles sont appliquées par touches si fines que vous ne les sentez pas lorsqu’elles sont mises en place. Les aiguilles extraient les pigments de la cartouche d’encre et les déposent sous votre peau, créant ainsi chaque trait de poil avec une grande précision. Par la suite, les pigments s’effacent progressivement avec le temps.

Faut-il faire une retouche par la suite ?

Vous l’aurez compris, c’est une procédure de maquillage semi-permanent qui donne aux gens un résultat naturel magnifiquement formé. Ce que beaucoup d’entre vous ne savent peut-être pas, cependant, c’est qu’elle nécessite des séances de retouches après le traitement initial pour maintenir la forme et la couleur dans le temps. La fréquence de ces retouches est importante afin de garantir d’obtenir un résultat durable aussi longtemps que possible. Ils sont permanents, mais la couleur nécessite des retouches tous les 4 à 6 mois. La fréquence nécessaire des retouches dépend de plusieurs facteurs, dont le type de peau et le mode de vie. Des traits de poils sont créés pendant la procédure pour vous donner des sourcils fins et d’apparence naturelle. Dans certains cas, il est possible que les traits de poils s’estompent, car votre épiderme perd de son élasticité avec le temps. La couleur sèche également au fil du temps et peut devenir faible ou difficile à voir.

Quelles sont les choses fondamentales à savoir pour l’entretien de votre microblading ?

Il est important de connaître la meilleure façon de prendre soin de votre microblading. Voici conseils pour prendre soin de votre résultat naturel pendant la procédure, ainsi que la façon de conserver le look après la guérison :

  1. Nous vous recommandons de suivre les étapes suivantes avant, pendant et après votre intervention :
  2. Lavez votre visage avec un nettoyant doux avant de vous rendre à l’intervention.
  3. Assurez-vous qu’il n’y a pas de produits de maquillage sur ou près de votre peau, y compris l’eye-liner ou le mascara.
  4. N’utilisez aucun produit contenant de l’alcool, cela inclut les toniques, les astringents ou tout autre produit qui pourrait les dessécher ou les irriter.
  5. Évitez d’utiliser des lingettes pour bébé, des gels à base d’alcool ou d’autres produits.
  6. N’utilisez aucun produit topique pendant les 24 heures qui suivent l’intervention.
  7. N’utilisez pas de maquillage pendant au moins 24 heures après le traitement. Si vous devez le faire, essayez d’utiliser un fond de teint à base d’eau qui est censé être doux pour la peau ou les yeux sensibles. Dans les jours qui suivent votre intervention, évitez l’exposition directe au soleil et utilisez un écran solaire minéral sur les zones traitées.
  8. Ne teignez pas ou ne colorez pas les sourcils pendant au moins un mois après le traitement.
  9. Évitez les activités qui peuvent endommager la peau, comme l’épilation à la cire ou la microdermabrasion. Si cette partie devient rouge ou gonflée, appliquez des packs de glace.
  10. Lavez délicatement la zone traitée avec un savon doux pour le visage et séchez-la en tapotant. Appliquez une pommade douce pour garder les sourcils humides, comme de la vaseline ou de la lanoline. N’utilisez pas d’autres types d’huiles sur la zone affectée, y compris l’huile d’olive ou l’huile de vitamine E. Veillez à continuer à utiliser la pommade pendant au moins 10 jours.
  11. Évitez la natation, les saunas et les autres activités qui vous font transpirer excessivement pendant une semaine.

Pour finir, fixez un rendez-vous de suivi avec votre praticien deux ou trois semaines après le traitement, car il peut falloir jusqu’à quatre semaines pour que l’aspect de votre résultat final devienne complètement naturel. Lors de ce deuxième rendez-vous, vous pouvez recommencer à utiliser des produits de base, en commençant par des nettoyants doux et des pommades sans danger pour les peaux sensibles.

C’est également une bonne idée de faire un suivi annuel avec votre salon de beauté. Cela permet de garantir la sécurité de votre visage et de s’assurer que vous prenez correctement soin de votre résultat final.

Une technique maquillage de sourcil, pour un plus beau regard

Si vous cherchez un moyen de remplir vos sourcils sans passer par le long processus de leur croissance, le microblading peut être envisagé. C’est une technique semi-permanente qui utilise un outil manuel muni d’aiguilles (semblable à un stylo eyeliner) et de l’encre pigmentée. L’expert utilisera cet outil comme il le ferait d’un crayon à sourcils ou d’une brosse, en dessinant des traits de poils sur la zone concernée aux endroits nécessaires. Il est important non seulement de maintenir l’entretien après la procédure initiale, mais aussi de savoir comment prendre soin de votre peau avant et pendant le traitement.