Peut-on allaiter après avoir reçu des implants mammaires ?

Les implants mammaires peuvent aider beaucoup de femmes qui ne sont pas satisfaites de la forme et de la taille de leurs seins. Cependant, certaines mamans peuvent hésiter à subir l’intervention par crainte que l’opération n’interfère avec l’allaitement.

Cela peut être une source de fierté et de joie pour de nombreuses mères. Certaines mères préfèrent allaiter exclusivement leur bébé pendant 6 mois, tandis que d’autres choisissent de le faire pendant 2 ans ou plus. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles elles choisissent d’allaiter, notamment pour créer un lien avec leur bébé, le maintenir en bonne santé en lui fournissant la meilleure alimentation possible et renforcer son système immunitaire. En outre, l’allaitement présente de nombreux avantages pour les mères également. Par conséquent, la pose d’implants mammaires peut être une source d’inquiétude pour certaines mères.

Comment l’allaitement va-t-il changer après la pose d’implants mammaires ?

La première chose à savoir est que les implants mammaires n’affecteront pas votre capacité à allaiter. Il existe toutefois quelques exceptions, qui dépendent de l’état initial de vos seins et du type d’incision utilisé pendant l’opération.

Par exemple, si les implants sont placés par une incision sur une zone où elle endommage les nerfs ou a un impact sur la viabilité des canaux lactifères, vous pourriez avoir des problèmes d’allaitement.

Les implants sont généralement placés derrière les glandes lactiques ou sous les muscles de la poitrine, ce qui n’affecte pas l’approvisionnement en lait. Pendant l’allaitement, le bébé ne peut pas non plus mordre ou abimer les implants. Cependant, malgré son emplacement, le type d’incision joue un rôle important dans la possibilité d’allaiter. Si l’incision maintient l’aréole intacte, il est moins probable que l’allaitement soit possible. Les incisions pratiquées sous le sein, dans l’aisselle ou le nombril ne posent généralement pas de problème pour l’allaitement.

Les problèmes liés à l’allaitement après cette opération chirurgicale sont rares, mais il est important de consulter votre chirurgien et votre spécialiste en lactation avant de prendre une décision. Avec une planification et un soutien adéquats, vous pourrez surmonter tous les obstacles et profiter d’un allaitement réussi.

allaitement apres operation implants mammaires

Conseils pour bien allaiter

Si vos seins n’ont pas changé pendant la grossesse, parlez à votre médecin des choix possibles permettant d’augmenter la production de lait. L’une d’entre elles consiste à prescrire de la dompéridone, qui peut aider en cas de production de lait faible ou nulle. En outre, les patientes qui ont subi une augmentation mammaire doivent être conscientes du risque de mastite, ou d’infection mammaire. Cette affection peut également entraîner une contracture capsulaire, qui est une complication grave. Dans certains cas, il peut s’avérer nécessaire de retirer les implants.

Il est important que les femmes sachent qu’elles peuvent continuer à allaiter même après une chirurgie d’implants mammaires. Cependant, il y a quelques éléments à garder à l’esprit pour assurer un allaitement réussi.

Tout d’abord, si vos seins n’ont pas changé pendant la grossesse, il est possible que vous ayez un tissu glandulaire insuffisant pour produire suffisamment de lait. Dans ce cas, votre médecin peut vous prescrire de la dompéridone, qui peut vous aider à produire peu ou pas de lait.

Deuxièmement, vous devez être consciente du risque de mastite, ou d’infection mammaire. Cette affection peut également entraîner une contracture capsulaire, qui est une complication grave. Dans certains cas, il peut être nécessaire de retirer les implants.

Troisièmement, il est important de consulter un consultant en lactation si vous avez des difficultés à allaiter. Il peut vous fournir des conseils et un soutien utiles.

Enfin, n’oubliez pas que chaque femme est différente et qu’il n’y a pas une seule “bonne” façon d’allaiter. Si vous avez des inquiétudes, parlez-en à votre médecin ou à votre conseillère en allaitement.

Allaitez souvent

L’allaitement maternel est le meilleur moyen de donner à votre bébé tous les nutriments et les anticorps dont il a besoin pour prendre un bon départ dans la vie. Il permet également aux mères de tisser des liens avec leur bébé, ce qui en fait l’une des choses les plus importantes que vous ferez en tant que nouvelle maman. Mais l’allaitement peut être un défi, surtout si vous venez de recevoir des implants mammaires. Mais n’ayez crainte, nous vous conseillons d’allaiter souvent après une chirurgie de ce type. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider

  • Demandez à votre chirurgien quel type d’incision a été pratiqué pour placer votre ou vos implants. Certaines incisions peuvent rendre l’allaitement plus difficile (comme les incisions sous le sein ou sous l’aisselle), tandis que d’autres n’ont pas d’incidence du tout sur l’allaitement (par exemple autour de l’aréole ou du nombril).
  • Parlez à un consultant en lactation avant d’accoucher. Il ou elle peut vous aider à planifier l’allaitement et vous donner des conseils sur la façon de positionner correctement votre bébé.
  • Essayez différentes positions lorsque vous allaitez. Vous trouverez peut-être qu’une position est plus confortable qu’une autre.
  • Soyez patiente. Il se peut que vous et votre bébé mettiez un certain temps à vous habituer à l’allaitement. N’abandonnez pas si les choses sont difficiles au début – continuez d’essayer et vous finirez par y arriver !
  • Cherchez le soutien d’autres mamans qui sont passées par là. Il existe de nombreux forums et groupes de soutien en ligne où vous pouvez trouver des conseils et des encouragements de la part d’autres femmes qui ont allaité leur bébé après.

Essayez des herbes qui peuvent augmenter la production de lait maternel

Leurs utilisations peuvent stimuler la production de prolactine, qui est l’hormone qui signale à votre corps de produire du lait maternel. Le fenugrec est une herbe qui est particulièrement efficace pour augmenter la production de lait. Vous pouvez la prendre sous forme de gélules ou ajouter les graines à votre alimentation. Une autre herbe qui peut vous aider est l’herbe bénite. Elle peut être prise sous forme de thé ou de gélules.

Le chardon-Marie est également une herbe qui peut être bénéfique. Elle aide à protéger le foie, qui est responsable de la production de prolactine. Vous pouvez la prendre sous forme de gélules ou de teinture.

Les herbes ne sont pas les seules choses qui peuvent vous aider à produire plus de lait. La consommation de certains aliments peut également y contribuer. Les flocons d’avoine sont un excellent aliment à consommer si vous voulez augmenter votre production de lait. Ils contiennent des galactagogues, qui sont des substances qui aident à stimuler la production de lait. Le saumon est un autre aliment riche en galactagogues. Il constitue également une bonne source d’acides gras oméga-3, qui sont importants pour le développement du cerveau et du système nerveux de votre bébé.

Buvez beaucoup d’eau

La déshydratation peut réduire la production de lait. Il est donc important de boire beaucoup de liquide pendant l’allaitement. Buvez dès que vous avez soif et veillez à avoir un verre d’eau à portée de main pendant l’allaitement.

D’autres liquides, comme les tisanes, peuvent aussi aider. Choisissez des thés qui contiennent des galactagogues, comme le fenugrec ou le chardon béni. Vous pouvez également trouver des thés qui sont spécialement conçus pour les mères qui allaitent.

Vous devez vous assurer d’être au mieux de votre forme pour faire face aux rigueurs de l’allaitement. En consommant suffisamment d’eau, vous aurez plus d’énergie et serez en mesure de mieux gérer les exigences de l’allaitement.

Prenez suffisamment de repos

Il est important de vous reposer suffisamment lorsque vous allaitez. Votre corps a besoin de temps pour se remettre de l’accouchement et pour produire du lait.

  • Reposez-vous quand votre bébé dort. Si vous le pouvez, faites une sieste pendant la journée.
  • Demandez de l’aide à votre partenaire, à votre famille et à vos amis. Ils peuvent vous aider dans les tâches ménagères et s’occuper de vos autres enfants.
  • Profitez de vos nuits pour rattraper votre sommeil. Si votre bébé se réveille fréquemment pendant la nuit, essayez de faire une sieste pendant la journée.
  • Assurez-vous d’avoir un endroit confortable pour allaiter. Cela vous aidera à vous détendre et à vous concentrer sur votre allaitement.

En bout de ligne

Vous ne devez pas vous inquiéter de la possibilité d’allaiter avec des implants. En général, le chirurgien tient compte de votre état, des résultats souhaités et de votre préférence pour l’allaitement à l’avenir. Si vous avez des inquiétudes, parlez-en toujours à votre médecin ou à votre conseillère en allaitement.

Votre bébé bénéficiera de toute quantité de lait maternel que vous produisez, et il est préférable de profiter de cette activité. Toutefois, si vous vous demandez encore si vous pouvez ou non allaiter après avoir reçu des implants, n’oubliez pas que vous pouvez toujours consulter votre médecin pour obtenir des conseils plus personnalisés.